Division Honneur : pour l’accession, la chasse est ouverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Division Honneur : pour l’accession, la chasse est ouverte

Message  thomac c le Ven 22 Aoû 2014 - 17:50

Une fois de plus, la Division Honneur promet d’être très homogène, avec des écarts qui risquent d’être assez faibles entre ceux qui joueront le haut du tableau et ceux qui lutteront pour éviter la relégation. Dans ce championnat où tout le monde pourra battre tout le monde, on a quand même essayé de deviner les grandes tendances face aux forces en présence.


– Les favoris : Béthune, Le Touquet, Saint-Amand, Saint-Omer.

Comme depuis plusieurs saisons, difficile de ne pas citer Le Touquet parmi les prétendants à la montée. Après un dernier cru décevant, l’équipe de Yannick Lalisse semble être armée pour viser le titre, mais elle aura fort à faire face à trois autres écuries elles aussi ambitieuses. On pense notamment à Saint-Amand, très beau dauphin de Tourcoing l’an passé, mais aussi au Stade béthunois et son nouvel entraîneur Belkacem Abdelhak, et enfin l’US Saint-Omer de Sylvain Jore, qui a effectué un recrutement impressionnant.

– Les outsiders : Cambrai, Dunkerque B, Gravelines, Maubeuge.

Reléguée de CFA2, l’US Gravelines, qui a rajeuni son effectif, devrait vivre une saison de transition, mais son expérience du plus haut niveau lui sera utile. La réserve de Dunkerque paraît elle aussi en mesure de tirer son épingle du jeu, tout comme Cambrai, dont l’effectif est resté stable. Enfin Maubeuge, qui a séduit les observateurs lors des matchs de préparation, pourrait être l’une des équipes surprises de la saison, après plus de dix ans de présence ininterrompue à ce niveau.

– Les interrogations : Boulogne B, Le Portel, Loon-Plage, Marquette.

Pour ces quatre équipes, il s’agira d’abord d’assurer le maintien, et plus si affinités. Avec un effectif très jeune, la réserve boulonnaise ne manque pas de talents, mais risque de souffrir parfois. Réputées très combatives, Le Portel et Marquette sont deux formations qui ont les cartes pour se sauver. De son côté, Loon-Plage, initialement relégué en DHR, compte tirer profit de son repêchage afin de ne plus vivre la même mésaventure.

Les promus : Noeux, Roubaix SC.

À peine débarqués en DH, les Roubaisiens de Farid Bensalem, dont l’effectif apparaît taillé pour l’aventure, rêvent déjà de faire comme le grand frère tourquennois qui n’aura fait qu’un passage de deux saisons en DH avant de rejoindre l’échelon fédéral. Mais, pour l’heure, le promu roubaisien se contenterait déjà d’une place dans le top six. Pour Noeux-les-Mines, la saison s’annonce plus compliquée. Mais, avec les moyens du bord et un cœur énorme, les joueurs de Romain Boulert espèrent bien faire bonne figure parmi l’élite de la ligue.

thomac c
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum